Comment voyager gratuitement

Workaway

Voyager presque gratuitement c’est possible

Workaway c’est quoi ? C’est une plateforme coopérative. Elle met en relation des personnes souhaitant voyager avec des personnes ayant besoin d’un coup de main. Le principe est simple, en tant que volontaire (voyageur), tu choisis une destination. Tu contactes les hôtes qui t’intéresses, maintenant il ne te reste plus qu’à prendre une bière de la déguster en attente d’une réponse. Un contrat moral se fait, le volontaire s’engage à travailler 5h par jour 5 jours sur 7 mais peut varier selon les Workaway. En échange votre hôte vous fournit un toit sous lequel dormir, et des repas chauds tous les jours.

les-stop-trotters-vache-novege

Cela fonctionne donc sur le même principe que le Woofing. Mais le plus par rapport à cette plateforme, c’est qu’avec Workaway, on a accès à toutes sortes de travail différents. Il y a de tout les genres, pour tous les goûts. De la ferme au jardinage, en passant par des cours de langues à la construction, de l’Eco-volontariat… Enfin je ne vais pas tout vous lister, je pense que vous avez compris l’essentiel avec ça.

Résumons :

Si vous avez bien suivi, vous aurez compris qu’avec ce type de plateforme on peut voyager avec un compte en banque quasi vide. Techniquement les seules choses que vous payez c’est le transport pour aller jusqu’à la destination choisie.

Il n’y a pas seulement l’aspect économique qui est à prendre en compte. Mais aussi les connaissances directes que l’on peut faire. Avec Workaway, vous vivez chez l’habitant. C’est une des meilleures manières, à mon sens, d’avoir des informations directes sur le lieu, s’il y a des activités à faire, des randos, ou tout simplement pour vous imprégner de la culture du pays.

Et devinez quoi, les Stop-trotters ont déjà utilisé cette plateforme. Grâce a ça on a pu partir pendant 4 mois, dans des pays chère, l’Islande et la Norvège, pour à tout casser 1200€/personnes en comptant bien sûr les billets d’avions et les quelques extras.

Le travail à la ferme, la garde d’enfant, le ménage, et d’autres expériences qui nous ont appris beaucoup. On a pu faire des choses que jamais on n’aurait pu faire, bien sûr je vous parle de de travailler dans une ferme laitière, pas de faire le ménage, ça on a déjà fait. Mais à part ça, nos différents hôtes étaient des gens ouverts, avec l’envie d’en apprendre plus sur nous, notre culture… Toujours prêt à nous aider, grâce a eux, nous avons pu trouver des endroits, loin des foules, et des lieux trop touristiques, de quoi se sentir privilégié par rapport aux autres voyageurs.

Au final, cela a été une bonne expérience, de quoi commencer à voyager avec peu de choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *